Cette 16e Lettre d’information de la Plateforme wallonne pour le GIEC explique les principaux enjeux de la COP25 (Madrid) et de la suite des négociations dans le contexte de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Ces négociations doivent conduire à une action renforcée dans le cadre de l’Accord de Paris, mais n’ont pas beaucoup progressé en 2019. La prochaine échéance clé est maintenant renvoyée à 2021, suite au report de la COP26 d’au moins quelques mois

Au sommaire  :

  • Chili - Madrid : le temps de l’action ? Un résumé des acquis et des points de blocage, qui reviendront sur la table des négociations à la COP26 
    (Olivier Kassi [Agence wallonne pour l’air et le climat], Bruna Gaino, Philippe Marbaix et Jean-Pascal van Ypersele)
  • Marchés du carbone dans l’Accord de Paris : quelle « intégrité environnementale » ? > Les règles en matière de commerce d’émissions restent à finaliser ; elles doivent garantir que les réductions d’émissions mises sur les marchés seront bien réelles (Axel Michaelowa) [Article également disponible séparément : PDF]
  • Témoignage d’observatrices à la COP25  > Deux étudiantes de l’ULB font part de leur expérience (Fabienne Gillet et Jovana Lippens)
  • Agenda > Plusieurs étapes de préparation du prochain rapport d’évaluation du GIEC (AR6), en particulier la relecture des 2e ébauches, prendront place au cours des prochains mois. 

[PDF compressé] (fichier plus petit, qualité des images légèrement réduite)

Télécharger cette Lettre : Lettre 16